Sélectionner une page

K

Adhésion en 2012
KAUFMANN Corinne
217 - Corinne KAUFMANN Meuse (55) 58 ans - Commerçante
Membre du bureau départemental
Conseillère régionale
Née à Nancy, 58 ans pure Lorraine fière de sa Région.
Commerçante, Bijoutière depuis 31 ans dans une Meuse qui souffre des politiques antérieures.
J'ai décidé d'entrée en bataille d'abord comme adhérente, puis Secrétaire de fichier et Trésorière.
En 2015 élue à la Région Grand Est, je me suis consacrée à mon mandat pour le développement et la défense de la Meuse.
Laissant les fonctions de la Fédé. Membre actif à la Région en commission agriculture/forêt et aménagement du territoire.
Fière de mon score aux dernières Législatives + de 20 % aux Sénatoriales 5e de France.
En 2 ans 4 combats électorales à mon actif pour défendre le Front National.
Présente dans la presse, reconnue par les médias du secteur.
Réaction très rapide après la démission de F. Philippot pour soutenir Marine.
Bon petit soldat qui se dépense sans compter pour le FN avec les moyens que je peux obtenir.
Espoir de peser plus fort pour entrer au Comité Central pour aider le FN à gagner avec plus de ressources et d'idées.
Je porte haut et fort les couleurs du Front National.
Adhésion en 2015
KIEFFER Antoine
218 - Antoine KIEFFER Côtes d’Armor (22) 20 ans - Paysagiste
Secrétaire départemental FNJ
Adhésion en 2015
KREBS Suzanne
219 - Suzanne KREBS Val-d’Oise (95) 55 ans - Assistante commerciale
Secrétaire de circonscription
Engagée au Front National du Val d'Oise depuis 1992, candidate à plusieurs élections locales, conseiller municipal de Pontoise de 1996 à 1998, en campagne en 2012, 2015 et 2017 derrière notre Présidente, j'ai l'honneur de postuler au Comité Central.
Assistante commerciale, mère de deux enfants ingénieurs, je souhaite défendre la famille à laquelle je suis profondément attachée, l'éducation dans ses valeurs traditionnelles et à la pointe du progrès, la formation, l'entreprenariat, ainsi que notre patrimoine culturel, architectural et rural fantastiques.
Notre pays doit absolument sortir des idéologies culpabilisantes qui verrouillent la société depuis des décennies, écoles, entreprises, administrations, médias et freinent, notamment la jeunesse, au plan moral puis financier, dans son désir de vivre pleinement libre et prospère en France.
La jeunesse de France, avenir de notre grand et beau pays mérite d'avoir toutes les clés du fabuleux héritage transmis âprement par nos aïeux au cours des siècles, afin de le faire fructifier mais surtout de ne pas le voir dilapidé par des choix politiques néfastes.
J'ai confiance en la pérennisation de notre modèle chrétien de civilisation, porteur de vie et de créativité, d'espérance et de charité envers les plus faibles, petits ou âgés, malades ou démunis.
L'avenir de la France appartient à tous les français de coeur, vive le Front dans son élan d'ouverture et de refondation et vive la France dans une Europe libérée !