Sélectionner une page

L

Adhésion en 1988
LACAPELLE Jean-Lin
220 - Jean-Lin LACAPELLE Paris (75) 50 ans - Directeur commercial
Secrétaire national aux fédérations du FN
Conseiller régional
Adhésion en 2011
LACHURIES Mathieu
221 - Mathieu LACHURIES Haute-Garonne (31) 25 ans - Chargé de communication
Secrétaire départemental adjoint
Le prochain Congrès du Front National permettra à chaque adhérent de s'exprimer en votant pour désigner leurs représentants au Comité central.
Né le 1er décembre 1991 à Toulouse, je suis petit-fils d'agriculteur et fier d'être enraciné dans un département pétri d'histoire, de traditions et de savoir-faire qui font sa force.
Adhérent et militant de notre mouvement depuis près de 8 ans, j'ai depuis mené la section « Jeunesse » de la fédération du Front National de Haute-Garonne de 2012 à 2014, avant d'accepter de devenir l'adjoint à la communication de Julien Leonardelli à l'occasion des élections départementales.
Diplômé en communication, j'ai intégré dans la foulée l'équipe de campagne de Louis Aliot dans le cadre des élections régionales en Occitanie. Mon expérience en communication, mise au service de ma fédération, me permet chaque jour d'agir pour faire avancer nos idées et implanter durablement nos élus locaux dans nos territoires.
Ma génération a toute sa place au sein du Comité central du Front National, car notre mouvement reste indétrônable dans le cœur des jeunes Français qui croient encore qu'une autre politique est possible. Je considère en effet qu'il n'y a rien qu'une volonté humaine ne puisse changer, faire ou défaire. C'est fort de cette énergie et de cet optimisme qui me caractérisent que je sollicite votre soutien. Fidèle et dévoué à notre cause, vous pouvez compter sur moi pour vous représenter et défendre vos intérêts partout où cela sera nécessaire.
Adhésion en 2009
LACROIX Elodie
222 - Elodie LACROIX Hauts-de-Seine (92) 30 ans - Assistante au SNA du FN
Je suis adhérente au Front National depuis 2009. J’ai commencé le militantisme en 2012 pour la campagne présidentielle de Marine Le Pen en collant, tractant et en tenant le bureau de vote. Ensuite j’ai été suppléante pour l’élection législative de 2012, puis sur une liste pour les municipales et enfin candidate pour l’élection départementale de 2015. En septembre 2016, j’ai été employée par le siège du Front National pour la campagne présidentielle de Marine Le Pen au service de la comptabilité, puis ensuite assistante au cabinet de Marine Le Pen et depuis novembre je suis au service des adhésions. Je souhaite être élue au Comité Central pour que les militants soient représentés et c’est pour moi un cheminement logique à mon engagement auprès de Marine Le Pen et du Front National.
Adhésion en 1988
LACROIX Gilles
223 - Gilles LACROIX Cantal (15) 52 ans - Commerçant
Secrétaire départemental
Conseiller régional
52 ANS
MARIE
4 ENFANTS
COMMERCANT
PREMIERE ADHESION 1988
SECRETAIRE DEPARTEMENTAL DU CANTAL (15)
CANDIDAT AU COMITE CENTRAL POUR SOUTENIR LES PETITES FEDERATIONS RURALES ET LEURS PROBLEMATIQUES
CONSEILLER REGIONAL AUVERGNE RHONES ALPES
Adhésion en 2014
LAFFITE Agnès
224 - Agnès LAFFITE Hauts-de-Seine (92) 55 ans - Avocate
Trésorière départementale , Secrétaire de circonscription
Adhésion en 1992
LAJEANNE Yvan
225 - Yvan LAJEANNE Haut-Rhin (68) 42 ans - Contrôleur des douanes
Secrétaire départemental adjoint - trésorier
Médaille de bronze de la Défense nationale
Dès l'âge de 17 ans, je me suis engagé politiquement en adhérant au Front National après avoir quitté la campagne française pour la proximité des quartiers peuplés de « chances pour la France » de l'ère mitterrandienne. Je compris très vite le mélange explosif des trois « I » : Immigration, Insécurité, Islam.
Historien et géographe de formation, mon rôle de citoyen a toujours été associé à l'action politique.
En 2001, j'ai été parmi les neuf derniers élèves officier de réserve à avoir intégré l'E.O.R. Coëtquidan-Saint-Cyr dans le cadre du service national. « Pour l'audace de servir » et « Ils s'instruisent pour vaincre », ces devises m'ont accompagné pendant cette période, et elles m'ont conduit naturellement à devenir enseignant dans le privé sous contrat, puis dans le public, dès l'obtention du CAPES d'histoire et de géographie. Préférant travailler en Alsace qu'en région parisienne, j'ai changé de ministère. Désormais, défendre la souveraineté et les frontières, je le fais quotidiennement !
Généalogiste amateur, mes racines se partagent entre la Haute-Alsace, la Principauté de Montbéliard et le Suisse, terres dont je connais bien l'Histoire, les traditions et l'Identité, mais aussi charnellement puisque j'affectionne les longues randonnées.
Aujourd'hui, âgé de 42 ans, je suis papa d'un petit garçon et je suis décoré de la médaille de la défense nationale.
Adhésion en 2015
LALANDE Isabelle
226 - Isabelle LALANDE Sarthe (72) 50 ans - Assistante groupe FN du Mans
Membre du bureau départemental
Adhésion en 1989
LALANNE DE HAUT Elizabeth
227 - Elizabeth LALANNE DE HAUT Seine-Maritime (76) 65 ans - Lieutenant de police honoraire
Secrétaire de circonscription
Conseillère régionale , Conseillère municipale
Adhésion en 2014
LALOUX Baudouin
228 - Baudouin LALOUX Nord (59) 21 ans - Etudiant en grande école
Secrétaire de circonscription
Adhésion en 2007
LAMARA Laurent
229 - Laurent LAMARA Gironde (33) 30 ans - Agent immobilier
Trésorier départemental
Conseiller régional , Conseiller municipal
Agé de 30 ans, Laurent LAMARA s’est investi au FN très jeune, dès 2002 lors de la campagne des élections présidentielles en faveur de J-M. LE PEN. Militant au sein du FNJ durant ses années lycéennes à Périgueux puis à Bordeaux lors de ses études supérieures, il participa activement à toutes les campagnes électorales. Il adhère à sa majorité, en 2007.
Laurent LAMARA est titulaire d’un D. U. T. « Gestion des Entreprises et des Administrations » et d’une Licence Professionnelle « Gestion et Transaction Immobilières ». Il est à présent agent immobilier, sur le bassin d’Arcachon et la métropole bordelaise ainsi qu’expert en évaluation immobilière.
En 2014, à 27 ans, à la tête de la liste « Arcachon Bleu Marine » aux élections municipales d’Arcachon, il est élu Conseiller municipal.
En 2015, il est candidat aux élections départementales sur le canton de La Teste de Buch et est élu Conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine sur la liste menée par J. COLOMBIER. Il est membre des commissions « Aménagement du territoire, santé, coopération interrégionale, actions européennes et internationales, tourisme », « Culture, patrimoine, identités régionales » et « Éducation, lycées (maitrise d’ouvrage) ».
En 2016, il est nommé Trésorier de la fédération de la Gironde, sur proposition d’E. DIAZ, Secrétaire départementale.
En 2017, après avoir milité en faveur de Marine LE PEN lors des élections présidentielles, il est candidat aux élections législatives sur la 8ème circonscription de la Gironde.
Adhésion en 2014
LAMBILLIOTTE Philippe
230 - Philippe LAMBILLIOTTE Oise (60) 65 ans - Chirurgien dentiste retraité
Conseiller régional
« La pierre la plus solide d’un édifice est la plus basse de la fondation ». Khalil Gibran
La réussite voulue par Marine Le Pen et Steeve Briois s’appuie sur deux piliers de la fondation : les choix politiques durables et les règles éthiques sur lesquelles ils reposent, et qui régissent le bon fonctionnement du mouvement.
La loyauté n’est pas l’esprit de cour, il faut dire la vérité à son Chef. « Le silence devient un péché lorsqu’il prend la place qui revient à la protestation ; et, d’un homme, il fait alors un lâche. » A.Lincoln
Non aux généraux de pacotille prenant des prérogatives, qui au final vont nuire à leur propre mission et à leur chef.
La ligne politique du mouvement doit se renforcer sur :
- L’identité de la France dans toutes ses valeurs.
- L’Europe des Nations libres et indépendantes.
- La lutte contre l’Islam culturel et religieux.
- Une France sociale du bon vivre (protection sociale, santé, enseignement élevés au rang de l’excellence.)
50 années de militantisme en traversant le temps, de Charles de Gaulle à Marine, toujours avec la même pensée politique, j’ai mené parallèlement une vie professionnelle au contact du Peuple de France. Les campagnes électorales se sont enchaînées, gagnantes ou perdantes. D’autres se profilent déjà que nous gagnerons si vous envoyez par vos suffrages des responsables empreints des mêmes espérances que vous, et non avides de rétributions.
Je ne vous décevrai pas. Élisez-moi au Comité central du FN.
Adhésion en 2010
LAMOTTE Quentin
231 - Quentin LAMOTTE Haute-Garonne (31) 30 ans - Courtier en crédits
Trésorier départemental
Conseiller régional
Chers amis,
J'ai grandi dans la ruralité en Indre-et-Loire avant de m'installer à Toulouse en 2009 pour y terminer un master en finance. C'est durant cette période que j'ai pris conscience de la perversion du système dans lequel j'évoluais : l'abêtissement, l'appauvrissement et l'ensauvagement général de nos sociétés occidentales m'ont poussé à essayer de comprendre quelles en étaient les causes et à chercher comment y répondre.
Dès 2010, j'ai commencé à militer au Front National avant d'être nommé trésorier de la fédération de la Haute-Garonne en 2013. J'ai été pour la première fois candidat aux élections départementales de 2015 puis aux élections régionales où grâce à la confiance grandissante des électeurs en notre mouvement j'ai pu être élu.
"Vivre libre ou mourir" : cette devise révolutionnaire n'a jamais été autant d'actualité. Soit les Français récupèrent leur souveraineté et le contrôle de leur destinée soit ils abdiquent leur pouvoir au profit d'institutions technocratiques, illégitimes et supranationales.
Nous devons reprendre notre destin en main et retrouver l'espoir d'une France prospère, sûre, fière de ses traditions et de son passé. Je porterai ces valeurs au sein du Comité Central afin que notre mouvement puisse devenir le parti de gouvernement qu'il doit être si nous voulons relever l'extraordinaire défi de relever la France !
Adhésion en 2014
LANCINE Brigitte
232 - Brigitte LANCINE Var (83) 58 ans - Adjointe au maire de Fréjus
Membre du bureau départemental
Conseillère régionale
Adhésion en 2014
LATINIER Gérard
233 - Gérard LATINIER Orne (61) 58 ans - Chef de projet informatique
Secrétaire départemental Adjoint
Né en 1959, d'un père ouvrier du bâtiment et d'une mère au foyer, installés dans l’Orne dans les années 70, je suis marié à une commerçante, et père de 4 enfants.
Chef de projet Informatique, j’ai partagé ma vie entre l'Aigle et la région parisienne. Représentant du personnel, je me suis engagé très tôt dans la défense des plus faibles.
J'ai adhéré au Front National en 1987. Après plusieurs investitures dans des terres de conquête, j’ai souhaité consacrer mon énergie à la Normandie. Responsable du canton de l'Aigle, de Nouvelle Ecologie 61, j’ai la charge de S.D. adjoint de la fédération de l'Orne depuis fin 2017.
Pour représenter les adhérents de l'Orne au plus près du terrain, je m'engage à vous informer régulièrement des travaux du Comité central, ainsi qu’à faire remonter vos préoccupations ou vos questions. Dès mon début de mandat, je lancerai des consultations locales créant une dynamique collaborative.
Ecouter et respecter les militants, permettra de les associer pleinement aux décisions et aux projets, en privilégiant l’organisation décentralisée, locale et régionale. L'enracinement électoral étant la condition d’une victoire à l’élection présidentielle.
Je défendrai les valeurs républicaines tout en favorisant l'émancipation d'une Normandie d’où émerge électoralement la même volonté de défense de nos identités et de nos valeurs, que de notre refus du déclin historique, de la soumission culturelle, ainsi que de la colonisation étrangère.
Vive la Normandie libre.
Adhésion en 2015
LATORRE Christophe
234 - Christophe LATORRE Corse (20) 37 ans - Informaticien
Membre du bureau départemental
Investi depuis plusieurs années auprès de la fédération de Corse, je participe activement à toutes ses activités ainsi qu’à toutes les campagnes électorales.
J’ai profité de cette période militante pour acquérir les bases essentielles et indispensables d’une formation politique que je souhaite mettre au service de ma Région, dans le cadre du Front National, à l’occasion de futures échéances électorales mais aussi en y prenant des responsabilités.
Bénéficiant de la confiance des responsables locaux, et avec leur accord, je souhaite maintenant élargir et renforcer mon engagement auprès du Front en participant à ses instances.
Cet engagement personnel traduit ma volonté d’être utile au courant politique auquel j’appartiens en participant à ses décisions et à sa ligne politique, ainsi que ma volonté d’être utile à la Nation.
Par la diversité de sa composition humaine, socio-professionnelle et régionale, le Comité Central m’apparait comme le médiateur nécessaire entre les problématiques et les aspirations formulées par la base et les instances chargées de les traduire par des réflexions appropriées.
Ces mêmes réflexions appelées à nourrir un programme politique et une démarche de gouvernement.
Je reste convaincu qu'aujourd’hui comme demain, la ligne politique du Front reste la seule porteuse d’espoir pour l’ensemble de notre pays et pour le peuple.
Adhésion en 2014
LATOUCHE François
235 - François LATOUCHE Indre-et-Loire (37) 38 ans - Responsable agence immobilière
Adhésion en 2006
LAUPIES Valérie
236 - Valérie LAUPIES Bouches-du-Rhône (13) 51 ans - Professeur et directrice d’école
Membre du bureau politique
Conseillère régionale , Conseillère municipale et communautaire
Valérie LAUPIES, mariée, 1 enfant.
Adhère au Front National en 2007.
Lieu de résidence : Tarascon (13)
Membre du Bureau politique du Front National, membre du Forum Ecole & Nation.
Conseillère régionale PACA depuis 2010, Conseillère municipale de Tarascon et Conseillère intercommunautaire Arles – Crau – Camargue depuis 2014.
Directrice et professeur des écoles publiques en fonction, grade : hors classe.
Pour Valérie LAUPIES, il est important de concilier ses trois fonctions : directrice d’école, enseignante en ZEP, Conseiller régional FN, car une fonction nourrit sa réflexion pour l’autre.
Elle souhaite garder un pied dans la vie civile pour représenter au mieux nos compatriotes. Le fait d’exercer sur un terrain difficile (Zone d’Education Prioritaire) la place au cœur des préoccupations de nos concitoyens ; elle a besoin de les vivre pour les dénoncer et suggérer des solutions.
Valérie LAUPIES est heureuse de pouvoir exprimer l’amour de la France à travers sa mission politique et à travers son métier.
Adhésion en 1990
LAURENT Brice
237 - Laurent BRICE Pas-de-Calais (62) 45 ans - Cadre commercial
Secrétaire départemental
Adjoint au maire, conseiller communautaire , Conseiller régional
Adhésion en 2013
LAUVARD Sonia
238 - Sonia LAUVARD Var (83) 33 ans - Juriste
Membre du bureau départemental
Adjointe au Maire de Fréjus , Conseillère communautaire
Chers amis,
Consultés une 1ère fois dans le cadre de la refonte de notre mouvement politique, vous allez devoir vous prononcer sur celles et ceux d’entre nous qui allons vous représenter au sein du comité central du Front National, instance démocratique destinée à se prononcer sur les grandes orientations du mouvement et à émettre des avis sur les sujets soumis à sa réflexion.
Intégrer le comité central, c’est avant tout une formidable opportunité de pouvoir participer à l’élaboration de notre ligne politique et de surcroît faire entendre la voix des militants que nous sommes.
Dans le cadre de mon mandat d’Adjointe au Maire, que j’exerce aux côtés de David Rachline, je rencontre quotidiennement les administrés de ma commune qui me font part des difficultés auxquelles ils sont confrontés ainsi que de leurs inquiétudes quant à l’avenir de notre pays. Faire partie du comité central sera pour moi l’occasion de mettre mon expérience d’élue de terrain au service de nos valeurs.
Très investie au sein de notre mouvement, j’ai exercé de nombreuses responsabilités au sein de la fédération du Var où j’ai eu à cœur d’animer et développer notre 5ème circonscription durant 3 ans. Cette riche expérience, atout certain concernant le fonctionnement de notre parti politique, permettra de faire avancer collectivement nos idées.
Vous l’aurez compris, je suis pleinement motivée et dévouée pour une noble cause : celle d’être utile pour notre mouvement et plus que tout pour cette France que j’aime tant !
Adhésion en 2001
LAVANRY Francine
239 - Francine LAVANRY Orne (61) 64 ans - Retraitée
Conseillère régionale
Adhésion en 2013
LEBIEZ Annick
240 - Annick LEBIEZ Côtes d’Armor (22) 60 ans - Sans emploi
Secrétaire de section
J’ai postulé au Comité Central pour apporter ma modeste contribution à notre parti qui, à n’en pas douter, sortira renforcé en mars 2018. Nous serons toujours présents pour défendre notre nation. Notre but final reste d’envoyer notre parti à l’Elysée. La France ne peut se contenter d’un président arrogant, vaniteux, voulant diriger l’Europe mais incapable de gérer notre France en perdition et notre Peuple aux abois. Nous nous battons POUR que notre France continue de vivre, pour que les générations futures restent françaises, puissent continuer à vivre à la Française. Nous nous battons CONTRE ceux qui veulent sa disparition. Contre cette UE qui tire un trait sur nos identités nationale et régionales qui fait passer les autres avant les nôtres. Contre ceux qui ont programmé la fin de l’instruction scolaire. Contre ceux qui ont transformé l’école en une gigantesque garderie. Contre ceux qui refoulent nos étudiants, les obligeant à partir à l’étranger, faute de places dans les universités, accueillant en échange des jeunes clandestins, qui ne paieront jamais nos retraites. Contre ceux qui interdisent les crèches et les croix mais autorisent les prières de rues. Contre ceux qui pourchassent les défenseurs de la Nation, mais laissent en liberté ces anarchistes d’extrême gauche à qui tout est permis. Notre combat se mène sur tous les fronts et nous gagnerons car nous sommes de plus en plus nombreux, en France comme en Europe, à nous unir sous la bannière de la Liberté.
Adhésion en 2014
LEBRETON Gilles
241 - Gilles LEBRETON Seine-Maritime (76) 59 ans - Professeur d’université
Membre du bureau politique
Député européen , Conseiller municipal
Député européen de l'Ouest, conseiller municipal de Montivilliers (76), membre du Bureau politique du FN, professeur de droit, j'ai été l'un des conseillers de Marine Le Pen lors des élections présidentielles de 2012 et de 2017. Réputé pour mon franc-parler, j'ai notamment été le premier à dénoncer la trahison de Florian Philippot quand il a créé l'association Les Patriotes. Si vous m'élisez au Comité central, je serai votre porte-voix auprès de Marine Le Pen pour l'aider à refonder notre parti.
Adhésion en 2007
LECA Michel
242 - Michel LECA Corse (20) 71 ans - Retraité Education nationale
Secrétaire départemental
Adhésion en 1985
LECAILLON Vincent
243 - Vincent LECAILLON Haute-Savoie (74) 54 ans - Professeur d’histoire-géographie
Secrétaire départemental
Conseiller régional , Conseiller municipal
Adhésion en 2013
LECHANTEUX Julie
244 - Julie LECHANTEUX Var (83) 39 ans - Adjointe au maire de Fréjus
Membre du bureau départemental
Conseillère départementale , Conseillère communautaire
Totalement convaincue de mon implication auprès de notre mouvement politique fort de nos valeurs, je ne suis ni une professionnelle de la politique ni en apprentissage. Je fais preuve de bonne volonté et de sincérité.
Ma forte ambition n’est pas personnelle mais uniquement pour l’avenir de notre pays, celui de nos enfants, de nos racines et de nos traditions dont la sauvegarde passe sans aucun doute par l’élection de Marine à la Présidence.
J'ai toujours partagé les idées du Front National, c'est donc naturellement que j'ai eu besoin de m'investir localement en 2013.
Elue adjointe au Maire, déléguée à l’enfance et l’éducation auprès de David Rachline en 2014 ainsi que conseillère communautaire de l’agglomération, j’ai été élue en binôme dès le 1er tour des élections Départementales du Var en mars 2015, ce qui me vaut l’honneur de pouvoir partager et échanger chaque jour avec nos administrés sur le terrain et ainsi connaitre chacune de leurs préoccupations.
Echanger, construire, proposer, élaborer sont mes maitres mots.
Adhésion en 2014
LECHEVALIER Christian
245 - Christian LECHEVALIER Ille-et-Vilaine (35) 61 ans - Professeur agrégé
Secrétaire de circonscription
Conseiller régional
La France a besoin de souveraineté ET d’identité.
-Aujourd’hui : lutter pour l’IDENTITÉ pour que la future souveraineté soit utile.
-Demain : retrouver notre SOUVERAINETÉ pour empêcher l’UE de nous faire perdre nos racines gréco-romaines, ainsi que notre culture chrétienne.
C’est tout mon engagement.
À la fin du RPR, j’ai refusé de rejoindre l’UMP.
J’ai donc travaillé avec Nicolas DUPONT-AIGNAN (qui se rapproche enfin de nous) avant de REJOINDRE le FN.
Maintenant, pour préparer 2019 et 2022, revivifions le Front National, pour s’opposer et proposer :
-S’OPPOSER, bien sûr, car le peu de démocratie qui reste tient à notre VÉRITABLE opposition, et pas aux faux-semblants de LR !
-S’OPPOSER à l’IMMIGRATION clandestine, FRAUDE déguisée en « accueil aux Migrants »…
-S’OPPOSER aux communautarismes,
-S’OPPOSER à l’effondrement de l’Éducation Nationale, etc. …
Mais le nouvel FN doit aussi PROPOSER !
Il faut rendre la France aux Français : citoyens des villes et des campagnes oubliées, loin des riches amis de Macron, auxquels on ne demande plus rien, et des « quartiers », auxquels on DONNE tout !
La France doit se RÉINDUSTRIALISER et PRODUIRE de la richesse au lieu de vendre celle qui vient du bout du monde.
La France doit PROTÉGER les citoyens les plus faibles, tout en encourageant l’initiative des innovateurs et des indépendants.
Professeur agrégé, Conseiller régional de Bretagne, mes connaissances et mon enthousiasme sont au service de Marine et du Comité central.
MERCI à tous pour
Adhésion en 2011
LECHEVALIER Christelle
246 - Christelle LECHEVALIER Calvados (14) 49 ans - Député européen
Secrétaire départementale
Conseillère régionale
Adhésion en 2015
LECLERCQ Jacques
247 - Jacques LECLERCQ Landes (40) 65 ans - Retraité gendarmerie belge
Membre du bureau départemental
Médaille militaire 1ère classe
Agé de 65 ans, j’ai été candidat aux municipales de 2014, candidat suppléant aux législatives de 2017 et candidat suppléant aux sénatoriales de 2017.
Maintenant je suis secrétaire adjoint à la fédération des Landes, responsable du Canton Chalosse-Tursan et responsable des adhésions.
Titulaire de décorations civiles et militaires je suis retraité de la gendarmerie Belge après 32 ans de service et 10 ans comme ouvrier. J’ai pris à cœur le contact humain. Affilié au Souvenir Français, aux anciens d’Algérie, au Soleil d’Automne j’occupe la fonction de garde-Chasse dans la commune de MONTAUT (40). Tout ceci ouvre les yeux sur les difficultés rencontrées par le monde rural et agricole.
« Il est primordial que les idées de la base émises par les petites fédérations remontent à Paris ».
Une action efficace au niveau national ne peut être envisagée qu’avec une base solide. Notre Front National ne peut pas être un géant aux pieds d’argile.
Adhésion en 2013
LECOINNET Jean-Philippe
248 - Jean-Philippe LECOINNET Var (83) 37 ans - Commercial
Secrétaire de circonscription
Conseiller régional
Diplômé du Conservatoire National des Arts et Métiers économie et commerce (Bac+4) j'ai travaillé pendant plus de 10 ans pour un grand laboratoire pharmaceutique Français.
Aujourd'hui, responsable commercial en matériel médical, on peut dire que la politique est une histoire de famille.
Fils d'un élu socialiste et d'une mère militante engagée au RPR, je peux vous dire que les débats étaient animés.
L'envie de défendre mon pays m'a emmené à aller plus loin dans mon implication au sein de notre parti.
Nommé responsable de Circonscription j'ai participé de manière volontaire à plusieurs campagnes.
Candidat aux élections, municipales, cantonales j'ai été élu sur la liste de Marion Maréchal Le Pen en 2015 Conseiller Régional. Dans le cadre de mon mandat, je siège dans les commissions "Finances" et "Euro-Méditerranée".
Très attaché à notre culture, notre patrimoine national, et à toutes les richesses de notre pays, je défendrai la France sans relâche.
Face à la menace islamiste nous devons répondre de manière offensive tout en protégeant nos compatriotes.
Vous êtes la colonne vertébrale du Front National.
Vous avez besoin de représentants courageux, loyaux, intègres et combatifs.
Soucieux de l'avenir de tous nos concitoyens, je souhaite participer activement au redressement de la France.
Fort de mon sens du devoir et d'une haute estime de la nation, je suis candidat au Comité Central afin de vous représenter.
Je m'engage, si vous m'accordez votre confiance, à défendre vos intérêts.
Adhésion en 2010
LEDION Claude
249 - Claude LEDION Val-de-Marne (94) 35 ans - Ingénieur commercial
Secrétaire de section
Conseiller municipal
Adhésion en 2012
LE FUR
250 - Patrick LE FUR Finistère (29) 50 ans - Artisan
Secrétaire départemental
Conseiller régional , Chevalier du mérite maritime
Adhésion en 2004
LEGIER Thierry
251 - Thierry LEGIER Hauts-de-Seine (92) 52 ans - Garde du corps de Marine Le Pen
Conseiller régional , Médaille de la défense nationale
Adhésion en 2006
LEGOIX Laurent
252 - Laurent LEGOIX Yvelines (78) 47 ans - Secrétaire national aux adhésions du FN
Adhérent depuis 2006, j'ai intégré le Front National lors de l'élection présidentielle de 2007 en tant qu'assistant informatique. J'ai depuis travaillé sans relâche sur son fonctionnement en améliorant ces outils techniques. J'ai notamment été à l'origine de « La lettre du Front » jusqu'en 2016, mis en place une structure technique assurant la sécurité informatique du FN.
Depuis septembre 2017, Marine Le PEN m'a fait l'honneur de me confier le service des adhésions en me nommant à sa tête. J'entends moderniser ce service, et son fonctionnement, comme j'ai pu le faire dans mes fonctions de responsable informatique afin de satisfaire l'ensemble de nos adhérents.
Je souhaite à travers cette candidature représenter au Comité central un service indispensable au développement de notre mouvement et au service de sa présidente et de ses adhérents.
Amitiés patriotiques.
Adhésion en 2014
LEGRAND Aurélien
253 - Aurélien LEGRAND Paris (75) 34 ans - Professeur d’histoire
Secrétaire départemental
Conseiller régional
Chers amis,
Ancien ouvrier du bâtiment, devenu par la suite professeur d’Histoire et de Géographie dans l’enseignement public, je dois à votre confiance d’avoir été élu Conseiller régional d’Ile-de-France, vice-président de notre groupe.
En tant que Secrétaire départemental de la fédération FN de Paris, j’ai acquis la solide expérience d’un militantisme de chaque instant sur un des terrains les plus difficiles pour nos idées.
C’est aussi comme ambassadeur de Marine Le Pen pour la refondation de notre mouvement que j’ai pu vous rencontrer, écouter vos conseils et vos solutions pour préserver notre belle France et son identité et ce que notre parti doit améliorer pour la sauver de l’immigration massive et de la mondialisation sauvage.
C’est pour porter cette parole, votre parole, au sein de notre mouvement que je me présente aujourd’hui à vos suffrages dans le cadre de l’élection au Comité central.
Je compte sur vous !
Adhésion en 2011
LEGRAND Grégory
254 - Grégory LEGRAND Seine-Maritime (76) 32 ans - Agent de sécurité portuaire
Médaille de la défense nationale
Adhésion en 1995
LEGRAS Anne
255 - Anne LEGRAS Hauts-de-Seine (92) 46 ans - Permanente politique
Adhésion en 2011
LEGUEM Laurence
256 - Laurence LEGUEM Bouches-du-Rhône (13) 50 ans - Orthopédiste-orthésiste
Secrétaire de section municipale
Conseillère régionale , Conseillère municipale
Tout Homme ou Femme éprouve le besoin, au cours de sa vie, de se mettre au service de son prochain.
Je me suis engagée auprès du Front National, comme militante tout d'abord, puis en tant que Conseillère municipale de ma commune et Conseillère régionale sur la liste de Marion Maréchal Le Pen.
Ce combat, je souhaite le continuer pour nous et auprès de vous, tout en continuant à exercer un métier qui me permet de garder les pieds bien ancrés dans le quotidien de la vie.
Ce combat, j'entends le mener jusqu'à la Victoire, pour cette France que nous aimons.
Adhésion en 2013
LELEU Bruno
257 - Bruno LELEU Aveyron (12) 45 ans - Cadre commercial
Secrétaire départemental
Je suis directeur commercial dans le secteur du bâtiment. Marié et père de famille je vis dans le bassin Decazevillois.
Nommé récemment Secrétaire départemental du Front National de l'Aveyron, j'ai participé en 2014 aux élections municipales de Decazeville, ensuite aux départementales, sénatoriales et régionales.
Ancien électeur de droite déçu par Sarkozy qui a bafoué la parole du peuple souverain, j’ai rejoint le Front National en 2012.
Patriote avant tout, j'ai à cœur la défense de nos services publics. Je suis le candidat de la ruralité, celui de la paysannerie « de la France des oubliés », d'une population qui souffre d'abandon, sans bruler de voiture et sans faire de bruit.
Adhésion en 2012
LEMAIRE Bruno
258 - Bruno LEMAIRE Pyrénées-Orientales (66) 72 ans - Professeur d’Economie à HEC retraité
Conseiller municipal et communautaire
Les raisons de ma candidature au Comité Central
Pas facile de résumer mon désir de continuer à servir notre chère France, alors que je n’ai adhéré complètement au FN que tardivement, du fait de sa diabolisation systématique, même si les notions d’identité et de souveraineté m’ont toujours apparu comme une évidence.
J’ai voté non à Maastricht, à Chirac au deuxième tour de 2002, au referendum de 2005 mais il m’a fallu attendre 2011 pour mettre enfin mes sentiments profonds en accord avec mon engagement politique, qui s’est concrétisé par le fait d’être nommé conseiller économique de Marine Le Pen en 2011, et membre de son équipe de campagne en 2012, avant d’être coopté au CC en 2014.
Mon expérience professionnelle, 40 ans à HEC, dont 6 ans comme doyen associé chargé des Nouvelles Technologies, directeur de Recherche à IBM conseil, auteur de plusieurs ouvrages en informatique, en économie, en management, m’a valu d’intervenir dans le cadre du Campus Bleu Marine, à l’occasion des municipales de 2014, et d’être membre actif du CapEco, tout en étant S.G. du club Idées Nation de Louis Aliot.
Je n’ai pu que déplorer notre maladresse collective à être crédible, voire audible, sur la question de l’euro au cours de la campagne présidentielle, nos explications tenant davantage de la cacophonie que d’une vision stratégique compréhensible par tous. Mais en tant que spécialiste des questions monétaires et de l’économie numérique, je pense pouvoir être utile si je suis élu au Comité Central.
Adhésion en 2005
LEONARDELLI Julien
259 - Julien LEONARDELLI Haute-Garonne (31) 30 ans - Responsable de magasin
Secrétaire départemental
Conseiller régional
Le 16ème Congrès du Front National qui se réunira les 10 et 11 mars 2018, donnera l'occasion à tous les adhérents de renouveler le Comité central, organe constitué d'hommes et de femmes qui porteront vos intérêts au sein de notre mouvement.
Né le 14 juillet 1987 en Ariège, militant du Front depuis 15 ans déjà, j'ai chevillé au corps et au cœur une volonté que rien n'arrête : servir la France, car c'est elle qui pousse chacun d'entre nous à sortir de l'individualisme et à s'engager.
Mon engagement, beaucoup le connaissent dans la fédération de Haute-Garonne dont je suis responsable depuis 2013, ou dans la région Occitanie où je suis élu conseiller régional depuis 2015, mais peu en connaissent la raison.
Fils de France, passionné par son histoire et sa culture, attaché à son identité, ses valeurs et ses traditions, je me bats pour sauvegarder un héritage emprunté à nos ancêtres et que je souhaite transmettre à mes enfants.
Mais quelle France transmettre ? Une France dont le visage aura changé sous le poids d'une immigration incontrôlée, une France peuplée de citoyens nomades, coupés de leurs racines ? Une France apeurée par une insécurité quotidienne et un islamisme conquérant ? Une France dirigée par les puissances d'argent où tout s'achète, du ventre des femmes à la dignité de nos anciens ? Je ne m'y résoudrai jamais, c'est pourquoi j'ai besoin de votre soutien pour poursuivre ce combat essentiel. Le vote est un acte de pouvoir : ne l'oubliez pas.
Adhésion en 2013
LEPAGE Gérard
260 - Gérard LEPAGE Hauts-de-Seine (92) 62 ans - Informaticien
Membre du bureau départemental
L'avenir de notre parti dépend d'une bonne organisation interne, d'un développement administratif à la hauteur de son succès. Je veux être le porte-parole et l'un des éléments qui contribuera à poursuivre ce grand projet politique qu'est le Front National. Profondément actif dans la fédération dont je suis membre du bureau politique, et participatif à certaines tâches administratives au « Carré » ; j'ai un grand désir d'apporter des idées nouvelles, mon aide, mon expérience, afin de faire progresser toujours plus notre grand parti.
La présence d'un représentant de chaque fédération est incontournable au sein du comité central. Elle sera une concertation foncièrement démocratique, donc un partage plus étendu des idées et des problèmes locaux à traiter. Cette élaboration nationale par un travail entendu de tous et par tous, fera renaitre certains fondamentaux qui ont fait le succès du Front National.
Le cumul des mandats est souvent un travail trop lourd qui ne laisse pas le temps à une seule personne de se consacrer pleinement à sa fonction première. Il doit être revu.
La refonte du site internet, la vitrine du Front National, est l'une de mes priorités pour accueillir de nouveaux adhérents et conserver ceux qui le sont déjà avec encore plus de ferveur. Il doit être plus accessible dans l'information du projet politique ; plus attractif devant l'attente de l'électeur potentiel indécis. L'envie sincère d'adhérer doit être l'enjeu d'un électorat solide, fidèle et non éphémère.
Adhésion en 2013
LEPETIT WIART Martine
261 - Martine LEPETIT WIART Calvados (14) 60 ans - Retraitée
2018 :
Militante active et candidate du comité central du Front National.
De juin 2017 à juin 2016 :
Travail sur le terrain pour l’élection présidentielle et l’élection législative. Action militante (tractage, boîtage, collage, porte à porte…) et participation aux manifestations du canton Caen 5.
Pour l’élection législative, soutien à la candidature de Monsieur Philippe Fouche-Saillenfest de la 4e circonscription du Calvados (tractage, boitage, collage, porte à porte).
-Contrôle des bureaux de vote.
2015 :
Candidate sur la liste de Nicolas Bay pour l’élection régionale.
Première Candidature pour les élections départementales en binôme avec Monsieur Gaëtan Wiart pour le canton Caen 5 (résultat 14,11%).
Action militante (tractage, boitage, collage, porte à porte).
Contrôle des bureaux de vote.
2013- 2014 :
Action militante dans le cadre des élections européennes (tractage, boitage, collage, porte à porte).
Candidate pour l’élection municipale à Caen 8e sur la liste de Philippe Chapron.
Action militante.. tractage, boitage, collage, porte à porte, travail avec Monsieur Mal pour la rechercher des candidats de la liste de Monsieur Chapron.
2012
-Premières actions militantes (tractage, boitage, collage, porte à porte) et participation aux élections présidentielles et législatives
Adhésion en 2015
LEROGNON Bruno
262 - Bruno LEROGNON Hérault (34) 58 ans - Commandant de police honoraire
Secrétaire de section
Je suis âgé de 58 ans, marié, père et grand-père de deux petits-enfants. Je suis commandant de police honoraire. J’ai exercé pendant 20 ans au siège de la DIRECTION DE LA PJ au 36 quai des Orfèvres à PARIS puis mes dernières années dans l’administration où j’ai occupé la fonction d’officier du Ministère Public. J’ai eu l’honneur de recevoir la médaille d’Honneur de la Police Nationale cette année de la main même du représentant de l’Etat. Domicilié dans un petit village Languedocien depuis 2002, je me suis présenté « sans couleurs politiques » à la mairie en 2014. J’ai été élu conseiller municipal mais ai dû démissionner du fait de l’incompatibilité avec mon statut de « corps de commandement » dans la Police Nationale. L’année suivante, je me suis présenté aux départementales en binôme avec la Secrétaire départementale du FRONT NATIONAL 34. Nous avons échoué avec le score honorable de 49.97 % des voix. C’est à cette époque que j’ai décidé d’utiliser mon temps libre de retraité pour servir le FRONT NATIONAL. J’ai donc été nommé responsable du FN à BEZIERS où j’ai créé avec l’accord de ma hiérarchie une permanence FRONT NATIONAL dans cette ville. In situ, j’ai mis en œuvre la création d’un collectif SENIORS à BEZIERS. Aujourd’hui, je fais confiance à notre mouvement pour définir au travers d’une refondation démocratique le nouveau cap qui devrait nous permettre de prendre le pouvoir en 2022. Je souhaite contribuer à ma modeste place à cette édification et au sauvetage de notre pauvre pays. C’est tout le sens de mon combat.
Adhésion en 1988
LEROY Sandrine
263 - Sandrine LEROY Hauts-de-Seine (92) 47 ans - Direction opérationnelle DNGM du FN
Membre du bureau politique , Coordinatrice des services du FN
Fidèle parmi les fidèles !
Militante active depuis mon plus jeune âge (1986) pour défendre mes idées et mes convictions profondes, j’ai eu la chance de pouvoir travailler au sein du Front National depuis 1992.
Je connais parfaitement les arcanes de notre Mouvement, j’ai tour à tour travaillé pour le FNJ, aux grandes manifestations, j’ai été directrice des adhésions pendant 8 ans. Je suis aujourd’hui membre du Bureau Politique et au service de la communication du Front National, et mon expérience m’a toujours convaincue qu’être au service des militants est essentiel pour notre Mouvement !
Soldat politique avant tout, l’intérêt général prime toujours sur l’intérêt personnel. Ma candidature au Comité Central respecte cet engagement : je veux être la garante du respect des instances et du bon fonctionnement de notre Mouvement, comme je l’ai toujours fait depuis 32 ans.
Je vous souhaite un excellent Congrès à tous !
Adhésion en 2016
LERVOIRE Bruno
264 - Bruno LERVOIRE Lot (46) 25 ans - Collaborateur politique
Secrétaire de section , Coordinateur FNJ Occitanie
L’an dernier, notre famille politique a enregistré le plus gros score de son histoire aux élections présidentielles. Avec plus de 10 millions de suffrages, nous avons explosé le fameux « plafond de verre » que voulait nous imposer le système.
Malheureusement, nous avons également vécu notre plus cruelle défaite. Avec Macron, nous avions face à nous l’incarnation de ce que nous combattons depuis de nombreuses années : l’ultra-mondialisme libéral-libertaire. Pour la première fois, nous étions en capacité de gagner. Mais, grâce à l’appui des grands médias de masse, il a réussi à berner 20 millions de Français et nous avons perdu.
Face à cet échec et aux trop nombreuses menaces qui pèsent sur l’avenir de notre pays, nous avons le devoir de nous poser les bonnes questions, d’apprendre de nos erreurs et de tout faire pour être en capacité de gagner en 2022.
Pour cela, l’unité de notre camp est indispensable. Les querelles internes nous affaiblissent et nous font ressembler aux autres partis politiques que les Français rejettent. Soyons dignes des valeurs que nous prônons : jouons collectif !
Pour progresser, notre camp a également besoin de renouveler son image et de diffuser plus largement ses idées. Nous devons cesser d’apparaître en marge de la société, cesser de courber l’échine et cesser de tout accepter sans rien dire. Soyons fiers de nos idées et propageons-les ! Réinvestissons le combat culturel et médiatique pour ne pas laisser aux mondialistes le monopole du débat public.
Adhésion en 2007
LESAGE Nicolas
265 - Nicolas LESAGE Paris (75) 50 ans - Conseiller en stratégie
Directeur de cabinet de Marine Le Pen
Adhésion en 2014
LEVEQUE Jean-Louis
266 - Jean-Louis LEVEQUE Bouches-du-Rhône (13) 48 ans - Superviseur client senior
Secrétaire de section
Nous vivons un moment historique de notre mouvement.
Certains disent que nous sortons d’une véritable catastrophe électorale, nous n’allons quand même pas nous flageller mais nous savons que des défaillances, que des erreurs ont été commises.
Mais, au second tour des présidentielles, nous avons tout de même réunis 11 millions de voix (34 %) de français qui, malgré tout, se sont déplacés pour aller aux urnes. Cela constitue un socle, un véritable socle. Une « belle plante » dont il faut prendre soin pour la voir grandir encore et nous donner demain de jolis fruits. Ceux qui auront le goût sucré de LA victoire.
Les français nous ont fait confiance et nous devons donc repenser notre mouvement pour être plus performant. Nous devons être en mesure de proposer de vrais projets (municipaux, départementaux, régionaux, nationaux), des propositions réelles pour le pays et répondre aux attentes des français
C’est dans cette optique que je souhaite participer à l’évolution de notre mouvement en me présentant au Comité Central et faire remonter les bonnes idées, les propositions du terrain, de militants au plus proche des préoccupations quotidiennes des français. Mais aussi participer activement à l’amélioration de notre outil pour le rendre plus puissant, plus performant pour nous permettra d’arriver au pouvoir, et délivrer notre pays de la déconstruction en cours par les mondialistes. Il n’est pas trop tard mais il ne faut plus attendre.
Adhésion en 1992
LOISEAU Philippe
267 - Philippe LOISEAU Eure-et-Loir (28) 59 ans - Agriculteur
Membre du bureau politique
Député européen , Conseiller régional
Né le 24 novembre 1957, je suis agriculteur. J’ai adhéré au Front National en 1992, à la sortie d’un meeting. J’ai été candidat pour la première fois aux élections municipales à Chartres en 1995, puis à toutes les élections. Je deviens, en 2001, Conseiller municipal de Lucé, commune de 18.000 habitants. Puis en janvier 2002, je suis nommé Secrétaire départemental de l’Eure-et-Loir. En mars 2004, je suis élu Conseiller régional du Centre et préside le groupe des élus du Front National.
De 2009 à 2011, j’ai été nommé Secrétaire régional pour la région Centre et suis devenu membre du Bureau politique du Front National. Puis de 2011 à 2012, j’ai été Secrétaire national aux fédérations. En 2012, je suis nommé Conseiller politique à l’agriculture de Marine Le Pen pour l’élection présidentielle.
Réélu Conseiller municipal de Lucé en 2014, je suis aussi Conseiller d’agglomération. Aujourd’hui, je suis Député européen et siège au Parlement européen au sein du groupe Europe des Nations et des Libertés pour la défense des intérêts de la France et des Français.
Mon engagement au sein du Front National, tant en qualité de militant que d’élu et cadre du mouvement a toujours été total. Membre sortant du Comité central, je vous appelle à soutenir ma candidature pour vous représenter au sein des instances du mouvement.
Je porterai la voix des militants et adhérents du Front National qui souhaitent voir émerger un Nouveau Front respectant ses fondements. Votez pour le numéro 267 !
Adhésion en 2011
LONGO Gilles
268 - Gilles LONGO Var (83) 40 ans - Restaurateur
Adjoint au maire de Fréjus , Conseiller communautaire , Conseiller départemental
Adhésion en 2014
LOPEZ Romain
269 - Romain LOPEZ Tarn-et-Garonne (82) 28 ans - Collaborateur politique
Secrétaire de circonscription
Depuis mon premier vote pour Jean-Marie Le Pen lors du 1er tour de la Présidentielle 2007, année de mes 18 ans, j’ai toujours été fidèle au vote Front National. Titulaire d’un double Master en Histoire et en Sciences politique, j’ai eu l’honneur d’assister Marion Maréchal-Le Pen à l’Assemblée nationale lorsqu’elle était député. Désormais, je travaille pour les conseillers régionaux FN d’Occitanie. Militant sur le terrain, j’ai été candidat aux élections locales (notamment aux municipales 2014 dans ma commune de Moissac) et aux législatives 2017 où j’atteignais le 2nd tour (44.6%) en Tarn-et-Garonne.
Enrichi par mon expérience auprès de Marion à l’Assemblée nationale, je me présente au Comité central pour contribuer à l’évolution du parti tout en respectant les sacrifices consentis par plusieurs générations de militants depuis 1972. De droite souverainiste, populaire et sociale, le Front National est légitime pour devenir le chef de file à droite en rassemblant les électeurs attachés aux valeurs de droite et déçus par les trahisons de l’UMP/LR, notamment en menant un combat culturel complémentaire aux engagements politiques. En effet, la défaite de la Gauche dans les urnes doit s’accompagner de la fin de son hégémonie culturelle. L’implantation locale et l’ouverture aux élus de sensibilité de droite seront la clé de la réussite pour permettre à notre mouvement de se hisser à la tête de l’Etat aux prochaines Présidentielles.
Adhésion en 2013
LORENZO Sophie
270 - Sophie LORENZO Ardennes (08) 39 ans - Artisan coiffeur
Secrétaire de circonscription
Mes chers compatriotes,
La France sombre de plus en plus dans les profondeurs des dictâtes de l'Union Européenne et du gouvernement Macron. Seul le parti de Marine peut éviter le naufrage de notre beau pays.
Ma détermination et mon énergie me poussent à apporter une pierre à l'édifice dans cette refondation historique du front national.
Je veux être la voix des Ardennes au sein du comité central.
Candidate aux dernières élections départementales, régionales et législatives, c'est avec une motivation hors norme que je désire faire vivre, grandir et gagner notre grand parti.
Âgée de 39 ans, mariée et maman de 2 enfants, je suis gérante d'un salon de coiffure implanté en milieu rural.
Adhésion en 2014
LOTTIAUX Philippe
271 - Philippe LOTTIAUX Vaucluse (84) 51 ans - Directeur général des services ville de Fréjus
Conseiller régional , Chevalier de l’Ordre national du mérite
Candidat aux municipales à Avignon, élu conseiller régional avec Marion Maréchal Le Pen, travaillant à Fréjus auprès de David Rachline, j’ai fait le choix il y a quelques années de rejoindre le Front National, qui seul ose parler des menaces sur notre civilisation.
L’européisme béat, les erreurs de notre politique étrangère, l’inconscience face aux déferlantes migratoires, le recul dans la défense de nos valeurs sont des menaces graves pour notre avenir.
La France existera-t-elle encore dans 20 ans ? Derrière l’omerta médiatique et la dictature du politiquement correct se cachent des risques majeurs pour notre pays.
Avec foi et espoir, nous devons réagir. Seul le Front a le courage de dire la vérité. Seul le Front saura préserver notre identité.
Pour cela, nous devons arriver au pouvoir. Donc faire des alliances. Et avoir un discours qui rassemble. Nos valeurs sont partagées par une majorité de Français. Arrêtons de nous focaliser sur ce qui nous divise. Soyons fermes sur la défense de notre identité et pragmatiques sur le plan économique. Soyons libéraux et sociaux, avec la participation et l’intéressement. Rassemblons les Français.
En 2019, proposons une autre Europe, des nations et des coopérations acceptées. En 2020, aux municipales, entourons-nous de toutes les bonnes volontés qui croient en l’avenir de notre pays. Avec notre Présidente, partageons nos convictions pour les faire gagner.
Tel est le sens de ma candidature au comité central. Je vous remercie de votre confiance.
Adhésion en 1996
LOUSTAU Axel
272 - Axel LOUSTAU Hauts-de-Seine (92) 46 ans - Chef d’entreprise
Secrétaire départemental
Conseiller régional
Adhésion en 2012
LUC Jean-François
273 - Jean-François LUC Bouches-du-Rhône (13) 38 ans - Informaticien
Secrétaire de circonscription
Conseiller régional
Madame, Monsieur,
Élu depuis 2015 au côté de Marion Maréchal-Le Pen au sein du Conseil régional PACA, je considère que l'affirmation de l'identité française et européenne, enracinée dans nos terroirs, et consciente de son héritage gréco-latin, celtique, germanique et chrétien, doit être la priorité de notre mouvement.
Je pense également que la sécurité est la première des libertés, et qu'une doctrine économique crédible, intelligible par tous, accompagnée d'une sérieuse réduction fiscale, s'appuyant sur le tissu entrepreneurial de nos PME et qui se tourne résolument vers l'avenir et les nouvelles technologies est la clef du redressement de la France.
Enfin, je crois que dans tous les domaines, nous devons défendre la Nation, car contrairement à ce qui est généralement admis, et bien loin de constituer une barrière entre les peuples, la Nation est un pont entre les individus et le Monde. C'est à travers notre culture que nous percevons la réalité du monde et échangeons avec les autres. C'est grâce à notre langue, à notre Histoire, à nos références et à nos spécificités que nous sommes reliés aux autres. Détruire la Nation, c'est couper ce pont entre les individus et le Monde, c'est isoler les citoyens dans une société qui les transforme désormais en consommateurs apatrides.
Par mon action au sein du Comité central, j'entends incarner ces valeurs pour aider Marine Le Pen à porter le Front National vers la victoire lors des prochaines échéances électorales.
Adhésion en 2006
LUCZKA Guillaume
274 - Guillaume LUCZKA Ardennes (08) 29 ans - Patrimoine culturel historique
Secrétaire départemental
Conseiller régional , Conseiller municipal et communautaire
« Engagé comme militant au Front National depuis plus de 12 ans, je continue, aujourd'hui, de militer en tant que responsable des Ardennes. J'ai connu l'époque où nous faisions moins de 5%, alors qu’aujourd’hui notre présidente atteint 50 % dans notre département.
Candidat à de nombreuses élections locales depuis 2008, je suis actuellement élu municipal et régional.
De par ma profession dans le patrimoine culturel et historique, je porte un intérêt particulier, dans mon combat politique, à notre identité, nos origines et nos racines.
Ayant travaillé pour la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) ou encore pour le Service de l'inventaire, j'ai participé au recensement de notre patrimoine religieux : nos églises, auxquelles les Français sont tant attachées. Spécialisé dans l'Art sacré et l'art médiéval, je guidais, Marine et Nicolas Dupont-Aignan, dans les pas de Jeanne d'Arc et de nos Rois de France, lors de la visite de la cathédrale de Reims, le dernier jour de campagne des élections présidentielles.
Actuellement, j'apporte ma modeste expertise dans le travail effectué, notamment en commission Culture, en tant que référent de celle-ci pour notre groupe à la Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine et non Grand-Est. »